Location d’un broyeur de végétaux : comment s’y prendre ?

La location d’un broyeur de végétaux ou broyeur de branches est une option intéressante si l’on a juste besoin ponctuellement de cet outil de jardinage. En évitant d’acheter un matériel neuf qu’il faut stocker toute l’année, on préserve ses finances et on limite l’encombrement de son garage. Mais un engagement contractuel inhérent à ce type de prêt tarifé est à respecter.

Deux alternatives sont possibles pour louer un broyeur de végétaux : la location auprès d’un loueur spécialisé et la location auprès d’une collectivité ou d’une commune. Depuis peu, la location entre particuliers est également envisageable.

Liste des Broyeurs de Végétaux (amazon.fr)

Location auprès d’un professionnel

La location d’un broyeur de végétaux auprès d’une enseigne spécialisée présente de nombreux avantages. Cela permet de ne pas acheter son propre appareil, parfois très onéreux. On le loue qu’en cas de nécessité.

Les matériels proposés à la location sont toujours disponibles et en état de fonctionnement, contrôlés avant chaque mise à disposition. De plus, les loueurs professionnels sont présents un peu partout sur le territoire (Kiloutou, Loxam…). Les magasins de bricolage ont aussi cette compétence (Bricomarché, Castorama, Leroy Merlin…).

Par ailleurs, en utilisant les services d’un loueur professionnel pour la location d’un broyeur de végétaux, le client est assuré d’avoir un contrat qui stipule clairement toutes les obligations de chaque partie. Ainsi, si un litige survient, les conditions contractuelles prévalent.

Location auprès d’une commune

La location d’un broyeur de végétaux auprès d’une collectivité locale ou d’une commune est assez récente. Face aux coûts de transport et de traitement des déchets verts déposés dans les déchetteries, de nombreuses agglomérations ont décidé de mettre à la disposition du public des broyeurs de végétaux. L’objectif est d’inciter les particuliers à traiter eux-mêmes leurs déchets verts afin de réduire la facture.

Grâce au broyeur de végétaux, les habitants transforment chez eux les branches de leur jardin en paillage ou compost. Le broyat biodégradable obtenu peut alors servir à enrichir la terre des plantations. Il protège aussi les racines du gel en hiver et conserve l’humidité en été. 

La location d’un broyeur de végétaux auprès d’une commune évite également les allers-retours à la déchetterie. De fait, on réduit les déplacements et l’on supprime les opérations de manutention comme le chargement et le déchargement des branchages.

Ce service est rarement gratuit mais il reste financièrement accessible en fonction du modèle loué. Certaines collectivités mettent à disposition cet équipement pour 15 euros la journée. Mais il y a des contraintes à respecter pour pouvoir en bénéficier. A noter que des aides sont parfois octroyées pour favoriser l’acquisition de broyeurs de végétaux. 

Les contraintes de la location

Dans le cadre d’un usage ponctuel, s’orienter vers la location d’un broyeur de branches est une démarche écocitoyenne à la fois pratique et économique. Mais les conditions à respecter sont assez drastiques pour pouvoir en bénéficier.

Broyeur et compost

C’est simple de faire du compost avec un broyeur.

De plus, la responsabilité de celui qui loue l’appareil est engagée juridiquement et financièrement. Ce qui peut dissuader certains particuliers qui préfèreront acheter leur propre broyeur de végétaux à un prix raisonnable pour ne pas avoir à subir les contraintes imposées par la location. Nous avons dressé la liste des obligations et des inconvénients liés à ce type de service.

  • Paperasserie
    Broyeur en action

    Un broyeur de végétaux en action !

    Une location de broyeur de végétaux demande toujours un peu de paperasserie administrative. C’est normal mais contraignant. Dans tous les cas, il est obligatoire de signer un contrat qui précise les responsabilités de chaque partie, la tarification et les conditions d’utilisation.

    En fonction du loueur, professionnel ou collectivité, l’usager majeur doit fournir plusieurs documents. Pour justifier son identité, il est nécessaire de présenter une pièce en cours de validité, un justificatif de domicile de moins de trois mois (facture d’eau ou d’électricité) ainsi qu’une attestation de responsabilité civile. Notez que les loueurs professionnels incluent dans les contrats une assurance contre le vol et la casse.

  • Caution
    Lors de la location du broyeur, une caution est également demandée. Son montant correspond généralement à la valeur d’achat du produit.

    Elle est encaissée sous conditions, notamment en cas de non restitution du broyeur à la date prévue. La somme peut ne pas être restituée intégralement si l’outillage nécessite une remise en état.

  • Disponibilité
    Lorsqu’il est loué auprès d’une collectivité locale, le broyeur de végétaux n’est accessible en général qu’aux habitants de la commune concernée. L’attribution de cette déchiqueteuse mécanique se fait habituellement selon un planning prévu à l’avance. En conséquence, il est compliqué de louer cet équipement au dernier moment.

    Il faut donc programmer ses travaux de jardinage sans avoir connaissance du temps qu’il fera le jour J. Si la météo n’est pas clémente, mieux vaut remettre à plus tard le broyage. Car travailler sous la pluie n’est ni confortable, ni prudent…

    La location d’un broyeur de végétaux auprès d’un professionnel apporte un peu plus de souplesse en terme de disponibilité et d’organisation mais, là encore, l’outil n’est pas toujours disponible à la dernière minute.

  • Transport
    Broyeur de végétaux sur remorque

    Broyeur de végétaux sur sa remorque.

    L’utilisateur a la responsabilité du broyeur de végétaux dès la remise du matériel et jusqu’à sa restitution complète. Cela inclus le transport. S’il s’agit d’un broyeur électrique compact, il est assez facile de le mettre dans le coffre d’une grande voiture.

    En revanche, si l’engin est imposant, il convient de prévoir un transport parfaitement adapté. Les modèles thermiques professionnels possèdent souvent un attelage. Une attache remorque à l’arrière du véhicule est donc impérative pour le transport du broyeur.

  • Facturation
    Le coût de la location d’un broyeur de végétaux dépend du modèle, de la durée et du loueur. La tarif est plus avantageux auprès d’une collectivité ou d’une commune mais toutes les villes ne proposent pas ce service.

    Quelques mairies mettent à disposition gratuitement de petits broyeurs mais les jours de retard sont facturés. D’autres communes les proposent à la location pour une dizaine d’euros seulement la journée. Il est aussi possible de louer un broyeur à plusieurs personnes pour pouvoir se le partager au sein d’un même quartier par exemple.

  • Responsabilité
    Broyeur de végétaux et responsabilité

    L’utilisateur du broyeur engage sa responsabilité.

    D’un point de vue contractuel, l’utilisateur est entièrement responsable du broyeur de végétaux qu’il loue. Vol, perte, détérioration, mauvais usage… Dans toutes ces situations, l’usager doit payer les frais en conséquence (réparation, main d’œuvre, pièces détachées, achat d’un nouveau broyeur…). Et pas question de réparer soi-même l’outillage ou de le modifier.

    L’utilisateur est aussi responsable en cas d’accident du début jusqu’à la fin de la location. Une assurance responsabilité civile est donc indispensable. Outre le respect des règles de sécurité et des consignes d’utilisation, il doit également utiliser un casque anti-bruit et des lunettes de protection. Ces équipements sont mis à disposition gratuitement la plupart du temps.

  • Nettoyage
    Livré en parfait état de marche et de propreté, un matériel loué doit toujours être rendu dans son état d’origine. Cela est valable pour la location d’un broyeur de végétaux.

    Un nettoyage complet de la machine est donc à prévoir avant de la restituer. Mieux vaut ne pas s’éterniser sur le broyage afin d’avoir assez de temps pour cela…

  • Essence
    Si le broyeur de végétaux possède un moteur thermique, il est remis avec un plein d’essence. Après utilisation, il convient de compléter le réservoir afin de restituer la machine avec le même niveau d’essence qu’au début de la location.

    Dans le cas contraire, une facturation complémentaire est prévue pour couvrir les frais et la main d’œuvre.

Conclusion

Louer un broyeur de végétaux ne répond qu’à un besoin ponctuel. Même si cette solution présente des avantages évidents, elle n’est pas forcément adaptée à tous les jardiniers.

Rangement du broyeur de végétaux

Un petit broyeur de végétaux se range facilement !

Par exemple, les prix pratiqués par les loueurs sont parfois élevés pour une location de plusieurs jours. Dans ce cas de figure, il est plus avantageux d’acheter son propre broyeur de végétaux.

Ainsi, ceux qui aiment travailler à leur rythme apprécieront avoir leur broyeur personnel. Ils pourront prendre leur temps sans devoir courir après la montre pour rendre l’appareil avant l’échéance.

Ne pas être pieds et poings liés avec un prestataire est aussi un avantage appréciable. Plus de comptes à rendre à personne… Et lorsque le jardinage est terminé, il suffit simplement de stocker le broyeur de végétaux dans une remise ou un garage jusqu’à la prochaine fois…

Liste des Broyeurs de Végétaux (amazon.fr)